Votre entreprise devrait-elle envisager une expansion européenne ?

expansion-europeenne.jpg

L’Europe est devenue un pôle d’expansion mondiale, en particulier pour les entreprises françaises qui recherchent une approche plus collaborative de la croissance économique. Région passionnante offrant de nombreuses possibilités d'expansion, une grande partie de l'Europe offre une culture attrayante, des populations aisées et des économies propices à la croissance. Si vous envisagez une expansion européenne, voici quelques questions qui vous aideront à déterminer si la région cible convient à vos objectifs.

1. Avez-vous la capacité d’une expansion européenne ?

L'élément le plus important pour une entreprise française lors de la préparation d'une expansion européenne est une analyse commerciale appropriée.
En effet, chaque pays est différent et propose une culture, un modèle ainsi qu’une volonté de consommation différente.
Le développement de votre produit ou solution hors du sol français est un chantier important qui pourrait perturber les activités commerciales existantes. Par conséquent, les décideurs doivent vraiment comprendre les impacts, les défis et les avantages qu’elle aura sur leurs activités. Les TPE et les PME s'investiront dans un premier temps plutôt vers les pays frontaliers à la France.

Avant de commencer à planifier cette expansion, il est essentiel de vous préparer aux nouveaux défis auxquels votre équipe peut être confrontée en Europe. Tout type d’expansion mondiale nécessitera plus de temps, de planification et de ressources de la part du personnel avant de commencer à récolter les fruits de l’acquisition de nouveaux clients. Assurez-vous que votre entreprise a la capacité de le faire avant de vous lancer.

2. Avez-vous choisi le bon marché ?

L'un des avantages d'une expansion européenne pour les PME françaises est la libre circulation des marchandises dans l'Union européenne (bien que cette libre circulation puisse connaître un ralentissement une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'UE). Vous aurez la possibilité de vendre vos biens ou services n'importe où dans l'UE, donnant ainsi à votre entreprise un accès à 500 millions de clients. Votre organisation pourra également vendre des biens et fournir des services dans trois États non membres de l'UE: l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. C’est ce que fait l’Accord de l’Espace économique européen (EEE) de 1992, qui étend la politique commerciale de l’UE à ces trois pays mentionnés.

Cette circulation aisée des marchandises peut toutefois masquer le fait que chaque pays possède toujours sa culture, ses habitudes et son marché. Une stratégie peut bien fonctionner en Finlande, mais ne pas prendre en Espagne. Un produit peut être idéal pour le marché italien, mais pas pour la République tchèque. Faites une analyse approfondie des marchés potentiels pour trouver celui qui convient à votre entreprise.

3. Comprenez-vous les clients européens ?

Il est relativement facile de comprendre les habitudes des clients français, puisque vous connaissez déjà cette culture. Cela peut prendre plus de temps pour apprendre comment un client réagira à votre plan de développement et de marketing dans un pays étranger. Assurez-vous de consacrer beaucoup de temps et d'efforts à la recherche sur le marché, car cela peut faire la différence entre le succès et l'échec de l'expansion.

Par exemple, lorsque Walmart a tenté de s’implanter en Allemagne, il n’a pas tenu compte des clients allemands dans la construction de ses magasins. Ils les ont construits en dehors des centres-villes où beaucoup ne conduisent pas de voitures. Ils ont essayé d'importer des pratiques culturelles américaines en Allemagne et, en conséquence, les magasins n'ont pas fonctionné comme prévu.

4. Comprenez-vous les lois locales européennes ?

Malgré l'existence d'un marché européen unique, l'Union européenne est toujours divisée en frontières nationales par une pléthore de lois. Chaque pays aborde la législation du travail, la fiscalité, la protection des consommateurs et d'autres aspects du droit des affaires sous un angle différent.

Le droit du travail français est notoirement difficile à gérer, à tel point que le président Macron cherche à réformer une grande partie de la réglementation des entreprises en France avec la loi PACTE - un effort visant à rendre plus attractives les entreprises en démarrage et en croissance en France - tandis que le Danemark, la Suède et la Norvège sont célèbres pour avoir une réglementation favorable aux entreprises. Chaque pays a ses propres processus pour établir une présence sur son marché, employer des travailleurs et mener des affaires. Un partenaire d'expansion expérimenté peut vous aider à déchiffrer les lois commerciales locales, la fiscalité et les lois du travail lorsque vous entrez sur un nouveau marché, que ce soit en Europe ou ailleurs.

Ayez confiance en votre expansion européenne et appuyez-vous sur le réseau Expanders

Ces questions peuvent vous aider à déterminer si vous êtes prêt à saisir les opportunités de croissance, à gagner des clients et à augmenter vos revenus grâce à une expansion européenne. Avoir un partenaire expérimenté à vos côtés peut contribuer à atténuer le stress et les complications liés à l'expansion, en particulier au milieu des incertitudes liées au Brexit.

Afin de développer votre stratégie d’expansion européenne faites-vous accompagner par un Expanders qui est déjà passé par ces enjeux et qui pourra répondre à chacun de vos besoins tout au long de votre projet.

Si vous êtes prêt à percer le marché européen, contactez-nous aujourd’hui pour commencer.