Le métier du consulting : ubérisation et freelancing

revolution-secteur-conseil.jpg

Taxis, librairie, hôtellerie… l’ubérisation gagne progressivement un grand nombre de secteurs. D’où vient ce phénomène ? Avez-vous déjà entendu parler des ConsulTech, ces startups qui allie consulting et numérique ?

« Sharing economy », économie collaborative, économie du partage, économie circulaire, économie contributive… nombreux sont les termes utilisés pour désigner cette tendance qui prône dans nos sociétés. Pourtant, ce n’est pas nouveau et existe depuis fort longtemps : trocs, échanges, services de personnes à personnes… Mais qu’est-ce que l’économie collaborative de nos jours ? Comment est-elle devenue un phénomène majeur dans les sociétés développées ?

Des pratiques collaboratives…

L’avènement du digital a bouleversé les modèles d’affaires traditionnels en faisant émerger des business modèles innovants autour des pratiques d’économie collaborative. Cette « nouvelle économie » s’est alors démocratisée et a atteint une ampleur significative. Parmi les moteurs de développement de ce phénomène, se trouve les tendances socioculturelles actuelles, notamment les logiques de « pair à pair » qui ont trouvé leur accélérateur avec la « révolution digitale ». Mais également l’effet de crise qui pousse à la recherche de solutions économiques et d’un prix toujours plus bas. L’économie collaborative est une alternative au système capitalistique traditionnel.

Fondée sur le partage, elle contribue à la création de nouvelles formes d’organisation de travail. A priori, ces pratiques sont réalisées dans un but non lucratif, mais sont devenues depuis quelques temps une source de revenu pour un grand nombre et un facteur de croissance économique, ce qui pose des problèmes de fiscalité.

… au phénomène d’uberisation

De cette problématique est née l’uberisation. Un phénomène qui s’inscrit dans le mouvement de l‘économie collaborative, sans pour autant être uniquement collaboratif. Cette tendance se définit par la réunification de 2 autres leviers : l’innovation numérique et la gig economy. De nos jours, le métier de freelance prend une place importante dans l’économie, et se développe plus vite que les emplois salariés, ce qui entraine une révolution du monde du travail. L’uberisation permet en effet d’accéder à plusieurs emplois et diversifier son activité professionnelle en gardant une certaine autonomie et souplesse dans son organisation de travail. Le travailleur indépendant gagne sa vie en effectuant une prestation, le client le paye, généralement en passant par une plateforme digitale. Le phénomène d’uberisation impacte de manière significative tous les secteurs de l’économie traditionnelle. Les nouveaux acteurs cassent les codes en mettant en relation directe prestataire et consommateur.

L’essor des plateformes de mise en relation

Dans un monde toujours plus connecté, les nouvelles technologies de l’information ont permis de réduire les distances physiques et de mettre en relation beaucoup de personnes. Dans ce contexte, de nombreux sites internet de mise en relation se sont développés afin de faire se rencontrer des offreurs et demandeurs de service.
Un business qui offre des avantages à ses deux parties. En offrant ses services sur une plateforme digitale, le freelance touche une audience ciblée avec de nombreux clients potentiels. La plateforme assure un gage d’expertise et de qualité et le client peut évaluer la prestation effectuée. Actuellement, les particuliers profitent des concepts innovants de mise en relation. L’objectif étant de répondre de manière précise à leurs attentes et besoins. Un nouveau business très tendance pour de nombreuses startups et qui peut s’appliquer à tous les secteurs. Alors, qu’en est-il du domaine du conseil ?

L’avènement des Consultech

Longtemps accaparé par des cabinets « traditionnels », le marché du conseil est depuis quelques temps bousculé par des business models innovants. Avec l’accroissement du nombre de travailleurs indépendants issus de grandes entreprises, ce secteur se voit transformé. Présentent sur le web, de jeunes startups y ont vu une opportunité en proposant une mise en relation entre consultants experts et clients en recherche.
En vogue, ces plateformes offrent des prestations sur mesure plus adaptées, une relation plus flexible et un gain de temps. De plus, les entreprises clientes économisent sur leur budget de consulting tout en collaborant avec des experts qualifiés et triés. La révolution des ConsulTech est donc une réalité.

Expanders, la nouvelle norme du conseil en stratégie

Expanders fait partie de ce mouvement ConsulTech, avec une révolution dans la mise en relation et dans les profils. Justement dans un monde des travailleurs indépendants où l’abondance des profils, la diversité des compétences et le manque de traçabilité des expériences et des résultats, nous avons fait un choix différent, celui de la qualité, de l’excellence au service de nos clients !

Nous ne sommes pas un catalogue ouvert, où les entreprises doivent parcourir des centaines de profils. Notre valeur ajoutée est notre système de « matching » intelligent qui permet d’identifier le juste besoin et de proposer l’advisor idéal en fonction de son expertise, expérience et affinités.

De plus, chaque Expander présent au sein de notre communauté est coopté par des pairs, suit un processus de sélection très rigoureux, et est validé pour son savoir-être et son savoir-faire.

Sur les différentes plateformes, nous retrouvons des listes interminables de profils pas toujours sélectionnés ni challenges sur leurs compétences déclarées.

Expanders est la première plateforme intelligente d’experts dédiée aux décideurs d’aujourd’hui et de demain. Sur Expanders, il n’y a pas de liste !

Expanders vous met en relation avec une communauté de cadres dirigeants, top executives, expérimentés et indépendants qui vous aideront à surmonter vos challenges en France et à l’international.  Vous ne cherchez pas, nous trouvons pour vous !

La plateforme digitale est assistée par une intelligence artificielle développée en interne du nom de PALM qui permet de sélectionner les profils les plus pertinents sur des critères d’expertise, d’expérience et d’affinité. Cette IA permet d’améliorer le matching et donc les performances des missions réalisées.

Le numérique est en train de bouleverser nos habitudes et nos modes de travail, induisant une profonde mutation de notre société. Alors quel sera le prochain secteur à se faire « uberiser » ?