Comment une startup peut-elle croître sans pour autant perdre son âme et sa culture ?

teamwork-power-successful-meeting-workplace-PMAPUPA.jpg

La traction, l’attraction, voilà comment peut se résumer la vie d’une startup. D’un côté il faut exécuter rapidement, générer du chiffre, gagner et fidéliser des clients, de l’autre, savoir être séduisant pour retenir et attirer les talents qui feront la croissance de demain, sans pour autant perdre son âme. “La culture d’entreprise est tout pour nous…” entend-on très souvent. Cette dernière définit qui nous sommes en tant qu’entreprise et comment nous travaillons en équipe. Il s’agit donc d’un élément essentiel d’une stratégie gagnante. Ainsi, au fur et à mesure qu’une startup grandit, le maintien de sa culture unique est essentiel à son identité et à l’épanouissement de ses employés. Retour en arrière… Vous avez commencé seul devant vos codes, avec des amis ou associés dans l’espace de co-working du coin (oui tout le monde n’a pas de garage). Un jour, après quelques itérations, un pivot, vous empruntez la route du succès. La communauté est là, les clients, partenaires aussi, mais pour être « cash », il vous en manque justement. Alors vous levez pour grandir, partir à l’international, vous recrutez en masse pour soutenir votre développement.

 

En grandissant, votre startup se dote d’outils, de process, recrute de multiples profils, en un mot, se structure pour gérer la croissance. Oui mais voilà, plus on grandit, plus le poids de la structure s’impose à vous (réglementations, cadre légal, process RH), l’esprit d’innovation permanente s’étiole au profit de l’habitude, les relations inter-personnelles autrefois si fluides deviennent de plus en plus conflictuelles, la motivation de vos salariés tombe dans les chaussettes et vous n’avez qu’une seule envie, trouver le bouton «RESET» pour revenir au temps où «c’était mieux avant». Devant ce problème, quel startuper ne s’est pas posé ces questions : dois-je faire le deuil de ma « culture startup » au profit de la croissance ? Comment la gérer sans perdre l’âme des débuts ? Pas de panique ! Voici quelques éléments de réponse qui vont vous permettre d’aborder sereinement votre croissance tout en conservant votre ADN.

Renforcer la mission et les valeurs de l'entreprise

Au fur et à mesure que votre entreprise grandit, il devient plus important que jamais de renforcer sa mission et ses valeurs. La création d'une mission et d'un ensemble de valeurs est probablement quelque chose que vous avez fait dans les premières étapes de l'entreprise, mais est-ce que chacun sait vraiment ce qu'il en est ? Il vaut la peine de prendre le temps de réaffirmer les valeurs de l'entreprise et de s'assurer que tous vos employés les connaissent bien. Il est également judicieux de s'assurer que la mission et les valeurs de l'entreprise sont accessibles et visibles dans tout le bureau. Ils sont ainsi toujours à l'écoute de vos collaborateurs et favorisent une culture d'entreprise harmonieuse.

Être transparent et communiquer

Dans une petite entreprise, il est relativement facile de communiquer entre les bureaux. Une fois que vous commencez à grandir en taille, il devient de plus en plus difficile de maintenir cette communication et de s'assurer que tout le monde soit informé. Comment faire en sorte que votre culture d'entreprise soit préservée ? Communiquer, communiquer, communiquer, communiquer. La transparence est également essentielle pour promouvoir une bonne culture d'entreprise. Vous ne pouvez pas vous attendre à avoir une culture d'entreprise positive lorsque les employés ne sont pas informés de toutes les informations pertinentes concernant l'entreprise. Les gens veulent savoir  pourquoi ils travaillent. Dans les faits, "les employés orientés vers un but précis ont un niveau d'accomplissement supérieur de 64 % dans leur travail par rapport aux employés non orientés vers un but précis".

Embaucher les bonnes personnes

L’humain constitue bien évidemment l'épine dorsale de toute bonne entreprise. La mise en œuvre de good practices d'embauche n'impacte pas seulement la performance de l'entreprise mais aussi la culture d'entreprise. Regardez au-delà des qualifications et considérez si la personne correspond bien à la culture de votre entreprise et vice versa. Présentez-les à l'équipe pendant le processus de recrutement et prenez en compte le fit. Découvrez quelles sont leurs valeurs professionnelles et voyez si elles correspondent aux valeurs de l'entreprise. Embaucher les bonnes personnes, ce n'est pas seulement regarder un bout de papier, c'est aussi, en fin de compte, le facteur décisif dans le processus d'expansion de votre entreprise.

Établir des traditions

L'établissement de traditions d'entreprise est un excellent moyen pour réunir tous les employés et peut être un moyen à la fois amusant et social d'accroître l'engagement de vos employés. Les traditions doivent bien évidemment refléter la culture unique de votre entreprise et contribuer à favoriser un environnement de travail positif et collaboratif. Attention toutefois à bien tenir compte à la fois des traditions interservices et des traditions à l'échelle de l'entreprise (si vous avez plusieurs bureaux). Pourquoi pas mettre en place une retraite annuelle ou d'une célébration des Fêtes ? Ou une sortie sociale mensuelle, comme un mini-golf ou un bowling ? Pourquoi ne pas mettre en place un "Fun Friday" ?


Et si les start-up décidaient de recruter des professionnels de la fonction Ressources Humaines, que se passerait-il réellement ? La performance des collaborateurs serait meilleure grâce à la mise en place d’un processus d’évaluation et le développement d’une culture du feedback qui serait responsabilisante pour les individus (souvent jeunes) à partir d’objectifs définis au préalable. Cela permettrait également d’améliorer les performances individuelles et collectives qui sont la source de l’innovation, de l’engagement et de la conquête de nouveaux clients et de nouveaux marchés. Enfin, la mise en place d’une fonction Ressources Humaines permettrait de développer et accompagner les collaborateurs et aura bien sûr un impact positif sur la rétention de ces fameux talents que tout le monde s’arrache. Mais au-delà, la structuration de la fonction RH apporte aussi aux start-up une visibilité notable à l’extérieur. Dans un monde idéal, les start-up auraient donc tout intérêt à organiser, à valoriser et à communiquer sur le «life-cycle» de leurs collaborateurs. En somme, le DRH aurait un vrai impact business sur la trajectoire de la start-up.

Si vous désirez des conseils personnalisés de l’un de nos super-experts, passez à l’action, contactez nous !